Rejoignez-nous sur :
Google+ d'Actual Immo . fr actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Défiscalisation Pinterest d'Actual Immo . fr

Location Meublée Professionnelle – Pour qui et pour quoi ?

Août 12 2013
gestion lmp

Principes de la défiscalisation LMP

Un investisseur peut acquérir le statut de LMP (Loueur Meublé Professionnel) en acquérant un bien meublé dans une résidence de service telle qu’une résidence touristique, étudiante ou à destination des personnes âgées. Ce bien est ensuite loué meublé, le plus souvent par un gestionnaire professionnel.

Afin de profiter des avantages de ce statut, le montant des loyers versés sur un an doit être supérieur à 23 000€ et constituer plus de 50% des revenus de l’investisseur.

Dans le cas contraire, la défiscalisation ne correspondra pas au statut LMP mais LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel).

A noter que l’investisseur doit être inscrit au registre du commerce et des sociétés (RCS) et déclarer ses revenus dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).
 

Avantages

Le statut de LMP présente de nombreux avantages fiscaux. L’investisseur peut notamment déduire les charges liées à l’achat du bien immobilier de son revenu global et amortir ce bien.

Il est également exonéré de plus-value sur session au bout de 5 ans et peut (sous conditions) se faire rembourser la TVA du bien tout en l’excluant du calcul de l’impôt sur la fortune.
 

Objectifs du statut de LMP

Un projet de défiscalisation LMP permet, comme son nom l’indique, de profiter d’avantages fiscaux et notamment d’une réduction d’impôt non plafonnée sur son revenu global. Ce statut permet également de devenir propriétaire sans forcement posséder d’apport personnel.

Cet investissement peut être réalisé par l’intermédiaire d’un crédit, ce qui se révèle au final avantageux sur le plan fiscal et financier.

Le bien immobilier acquis sert également d’assurance en cas de décès ou invalidité (il est transmis aux proches) et est l’occasion de préparer un complément de revenu pour sa retraite.

Lectures complémentaires

Envie de partager cet article ? Cliquez sur les boutons ci-dessous !