Rejoignez-nous sur :
Google+ d'Actual Immo . fr actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Défiscalisation Pinterest d'Actual Immo . fr

Loi Girardin Habitation : investir en outre-mer pour réduire ses impôts

Juil 3 2015
girardin logement social

Le dispositif Girardin logement social, au même titre que le Girardin industriel, fait partie de la loi Girardin, programme pour l’outre-mer mis en place par l’État en 2003 afin de favoriser les investissements privés dans les territoires français ultra-marins.

En effet les départements et régions d’outre-mer et collectivités d’outre-mer (dorénavant appelés DROM-COM, anciennement DOM-TOM) souffrent d’une certaine isolation géographique (tous à part la Guyane sont des îles) qui rend les prix des matières premières et matériels industriels excessivement chers.

Le dispositif Girardin

C’est pour y remédier que l’État met en place depuis 1951 plusieurs dispositifs d’aide au développement de l’outre-mer, en passant par la loi Pons du 11/07/1986 (avantage fiscal aux investisseurs), la loi Paul en 2001 (réduction d’impôt pour les investisseurs) puis la loi Girardin votée en 2003 donc.

D’où l’intérêt de la Loi Girardin Logement Social : répondre à la pénurie de logements dans les territoires outre-mer (100.000 demandes de logements actuellement non satisfaites !) par un dispositif d’incitation fiscale qui accorde une réduction d’impôts sur le revenu et d’impôts sur les sociétés aux contribuables et entreprises françaises finançant des logements sociaux ultra-marins.

Quel est le principe du dispositif Girardin logement social ?

Le dispositif Girardin fonctionne sur le principe du “one shot” : le contribuable investit en l’année n un certain montant puis bénéficie en l’année n+1 d’une réduction d’impôt d’environ 115% du montant investi.

Si vous êtes contribuable, pour être éligible au Girardin Social, il faut au moins payer 40.000 euros d’impôts sur le revenu, si vous êtes une entreprise il faut au moins payer 100.000 euros d’impôts sur les sociétés. En effet vous acquerrez ou ferez construire des logements sociaux via une SNC avec d’autres investisseurs, ce sont donc des projets immobiliers qui nécessitent de lourds investissements…

Comment investir dans un projet de construction ou d’acquisition de logement social éligible au dispositif Girardin ?

Des sociétés spécialisées montent pour vous des SNC, trouvent un projet immobilier dans lequel investir et s’occupent des détails administratifs. Étant donné les sommes potentiellement en jeu, il est bien sûr fortement conseillé de choisir un promoteur de solutions Girardin ayant pignon sur rue car les abus sont nombreux : blanchiment d’argent, projets immobilier défectueux, fraude fiscale, etc… Les exemples ne manquent pas pour illustrer les dérives possibles de la défiscalisation immobilière.

Pour être sûr de votre choix fiez-vous au palmarès Gestion de Fortune, seul baromètre en terme de défiscalisation Girardin dont Inter Invest est une fois de plus après 2013 le lauréat 2015.

Pourquoi choisir un acteur sérieux pour son investissement Girardin ?

Bien évidemment quand il s’agit d’investir sur quelque projet que ce soit il est nécessaire de passer par une société d’investissement sérieuse… Mais c’est encore plus vrai pour l’investissement Girardin car il existe de nombreuses contraintes légales concernant le délai de mise en location, le temps de location, le montant des loyers, les ressources des locataires, le respect de l’environnement, les délais de construction du logement, ect…

En savoir plus sur le Girardin social.

Un dispositif avantageux pour tout le monde

Le dispositif Girardin logement social est une opportunité d’investissement très intéressante pour les contribuables car il assure une rentabilité de 15% dès l’année suivant l’investissement. C’est un avantage strictement fiscal, pas d’aléa par rapport au paiement ou non des loyers ainsi qu’à la revente du bien immobilier.

Autre avantage pour le contribuable investisseur : le locataire étant un office HLM, un organisme donc semi-public, pas de risque de défaut d’exploitation du logement. De même la loi Girardin habitation est soutenue par le gouvernement car elle reste la solution la plus efficace pour parer au déficit grave de logement sociaux que connaissent les DROM-COM. l’État voit ainsi son aide aux territoires d’outre-mer s’alléger, ce qui contribue à la baisse des dépenses publiques, de bonne augure à l’aune de son obligation par Bruxelles de diminuer son déficit public.

Enfin les habitants d’outre-mer bénéficient également du dispositif Girardin logement social puisqu’il permet d’accroitre la taille du parc immobilier ultra-marin.

Bref, la Loi Girardin profite à la fois aux contribuables, aux habitants outre-mer ainsi qu’à l’État : voilà donc un bon argument pour en assurer la pérennité.

Pour en savoir plus

Envie de partager cet article ? Cliquez sur les boutons ci-dessous !