Rejoignez-nous sur :
Google+ d'Actual Immo . fr actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Défiscalisation Pinterest d'Actual Immo . fr

Comment se débarrasser des ennemis du bois ?

Juil 28 2016
traitement charpente en bois

Un diagnostic préalable à un traitement de charpente peut avoir lieu lors des travaux d’isolation ou d’aménagement des combles. Pendant ces opérations, la charpente du toit fait l’objet de modifications et, dans le cas d’un aménagement, est entièrement ou partiellement recouverte d’un revêtement d’habillage.

Pour éviter tout désagrément, nous vous proposons nos conseils pour sauvegarder votre maison le plus longtemps possible.

Focus sur le traitement de la charpente en bois

La charpente est vérifiée avant tous travaux sur la toiture, qu’il s’agisse de son isolation (et notamment s’il s’agit d’un sarking, particulièrement lourd) ou d’un changement de couverture. Le traitement de la charpente sera requis en cas de dégradation et indispensable avant d’évoluer sur la toiture.

Elle sera ainsi renforcée pour pouvoir soutenir la charge du toit en toute condition (vents violents, pluie battante, neige, chocs thermiques pouvant également être dus au rayonnement solaire et à un air particulièrement sec après de forte périodes humides) ; mais aussi pour participer de manière optimale au processus d’isolation de la toiture.

En effet, une charpente dégradée pourra générer des ponts thermiques au niveau des joints entre l’isolant et les chevrons. Il est important de savoir que la charpente d’une maison peut subir de nombreuses agressions qui minent sa capacité à porter la charge quotidienne de votre toit.

Le traitement de la charpente et son entretien à long terme nécessite l’intervention d’un professionnel qualifié, rompu aux enjeux d’une charpente saine et bien portante.

Les types de charpente et leurs ennemis

La charpente est la structure qui soutient toute la partie supérieure d’une maison. Elle poursuit l’ossature de sa construction, depuis les montants et cloisons jusqu’aux premiers éléments de soutien du toit : les fermes (entraits, poinçons, arbalétriers et contre-fiches), les pannes, chevrons et liteaux.

Il en existe plusieurs types, selon le matériau employé, la forme et la conception recherchée. Les matériaux utilisés sont généralement le bois ou le métal. On parle alors de charpente en bois ou de charpente métallique. Cependant, on rencontre aussi des charpentes en béton.

Parmi ces matériaux, le bois surtout connaît deux grands types de prédateurs : les insectes xylophages (mangeurs de bois) et les champignons. Le traitement de charpente consiste nécessairement à éliminer ces envahisseurs et à prévenir leur éventuelle apparition et prolifération.

Souvent, la détection des parasites de la charpente du toit a lieu uniquement au moment de travaux d’aménagement de combles ou d’isolation de la toiture. Quoi qu’il en soit, une fois les dégâts décelés, il devient nécessaire d’appliquer le traitement de charpente à l’ensemble de l’habitation.

Les traitements appropriés aux charpentes

En principe, une charpente en bois bien traité durant la construction ne nécessite aucun traitement avant 10 ans. Par précaution, il est nécessaire de vérifier de façon régulière l’état de la charpente. Des professionnels du traitement de charpente établiront le diagnostic et procéderont aux mesures appropriées.

Que ce soit pour les champignons ou pour les insectes, le traitement dépend du parasite identifié. Ceux-ci sont en effet différents, étant attirés par des essences particulières de bois. Chaque insecte notamment a sa propre signature en ce qui concerne les sciures et les trous laissés sur son passage.

Il faudra utiliser la pulvérisation ou l’injection des produits destinés à éliminer les parasites.

Le coût du traitement de charpente

Lorsque le diagnostic est établi, il est utile de recourir aux services d’un spécialiste. Il faudra en effet identifier les zones d’humidité (qui favorisent les champignons) et les rendre étanches. De même pour éliminer les insectes.

Le type de parasite, le volume de produit utilisé et la surface à traiter sont des facteurs déterminant le coût de l’intervention. Il est judicieux de demander au préalable plusieurs devis, de les comparer et trouver le prestataire qualifié.

Pour en savoir plus

Envie de partager cet article ? Cliquez sur les boutons ci-dessous !