Rejoignez-nous sur :
Google+ d'Actual Immo . fr actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Défiscalisation Pinterest d'Actual Immo . fr

Focus sur le loueur meublé non professionnel

Le statut de loueur meublé non professionnel permet d’acquérir des revenus complémentaires en proposant à la location un ou plusieurs biens meublés dans des résidences de services.

Bien que moins intéressants qu’en Duflot, les avantages fiscaux liés à ce statut restent valables, d’autant qu’ils se cumulent avec d’autres avantages qui compensent leur faiblesse.

Focus sur le LMNP classique

Le statut de loueur meublé non professionnel (LMNP) requiert plusieurs conditions : les recettes inhérentes à ladite location ne doivent pas dépasser la somme annuelle de 23 000 euros (TTC) et elles ne peuvent être plus importantes que les autres sources de revenus du loueur.

Pour qu’un loueur soit considéré comme non professionnel, ni lui, ni aucun membre de son foyer fiscal ne doit être inscrit auprès des chambres de commerce en tant que loueur professionnel.

Les avantages du LMNP

L’avantage majeur du LMNP réside dans sa rentabilité : l’investissement dans un ou des biens immobiliers permet de bénéficier de revenus complémentaires qui, en moyenne annuelle, s’élèvent à 4,5%.

Le statut de LMNP se décline sous deux régimes :

  • Celui dit du Micro BIC, qui convient aux loueurs dont les revenus annuels sont inférieurs à 70 000 euros, permettra au loueur de percevoir un abattement pour charges de 50%.
  • Celui du régime réel simplifié, pour les loueurs dont les revenus sont supérieurs à 70 000 euros, peut également s’appliquer pour les loueurs percevant moins de revenus sur simple demande aux services fiscaux. Les recettes des loueurs sont alors diminuées des charges et des amortissements. Ce régime est devenu très intéressant depuis 2018.

Le loueur meublé non professionnel n’a pas de limite géographique à son investissement, du moment qu’il propose une location meublée.

Il bénéficie de l’amendement Censi Bouvard s’il investit dans une résidence de services : résidence étudiante, d’affaires, ou encore résidence médicalisée. L’investissement dans des résidences de services apporte un avantage supplémentaire : la réduction d’impôts se cumule avec une réduction de la TVA.

Ajoutons que les déficits sont reportables pendant 6 ans, ce qui n’est pas le cas pour les investissements Duflot.

En savoir plus : prorogation jusqu’au 31 décembre 2018 de la réduction d’impôt sur le revenu en faveur des investissements réalisés dans le secteur de la location meublée non professionnelle.

Exemple d’un investissement en LMNP

Pour un investissement LMNP Censi-Bouvard réalisé à hauteur de 150 000 € HT, la réduction fiscale s’élève à 16 500 €, soit 1833 € par ans pendant 9 ans.

Si l’impôt est inférieur à cette réduction, le déficit est reportable sur les 6 années fiscales suivantes, sous réserve que le bien soit toujours loué. La récupération de la TVA offre un bonus de 29 400 €.

Simulation en LMNP : intérêt et avantages

Les avantages du statut de LMNP sont donc nombreux, mais il convient de bien déterminer les choix relatifs à l’investissement.

C’est là que la simulation en LMNP prend tout son sens. Elle va permettre la projection et la comparaison des deux régimes fiscaux qui sont proposés au loueur.

Il vous est ainsi possible de choisir les modalités de votre investissement en fonction de vos revenus et de vos attentes quant aux questions des charges et des amortissements notamment.

Lectures complémentaires