Rejoignez-nous sur :
Google+ d'Actual Immo . fr actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Défiscalisation Pinterest d'Actual Immo . fr

Investissement locatif : ce qu’il faut savoir

Juin 28 2013
investisement locatif vue inetrieure

L’investissement dans l’immobilier locatif suit un processus bien défini dont la recherche du logement est la première étape. Selon le logement et d’autres critères, l’acquéreur peut choisir le régime de défiscalisation, soit le dispositif Robien remanié, le Borloo ou le Duflot 2013.

Focus sur les conseils pratiques à propos de l’investissement locatif.
 

En quoi cela consiste ?

L’investissement locatif vise à acheter un bien immobilier et le mettre en location. Ce type de placement concerne tout ce qui se loue, que ce soit une cave, un parking, un local commercial ou un immeuble divisé en lot.

L’achat d’un bien avec locataire est le plus intéressant, que le logement soit ancien ou neuf et quelle que soit la manière de financer son acquisition.En cas de crédit, le loyer peut couvrir une partie ou la totalité des mensualités de remboursement.

Profiter de mesures de défiscalisation est une autre manière de rentabiliser l’investissement.
 

Profiter de la loi Duflot

La loi Duflot sur la défiscalisation, appliquée du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2016, concerne l’achat de logement neuf ou en état de futur achèvement.

La réduction obtenue est de 18 % sur 9 ans en métropole contre 29 % en outre-mer. Avec un plafond d’investissement de 300 000 €, cela donne 6000 € par an au maximum.

Les critères afin d’en bénéficier concernent :

  • les zones d’investissement,
  • les plafonds de ressources des locataires,
  • le plafond du loyer suivant la zone,
  • le nombre d’opérations annuelles,
  • le type de logement

Conseils pour l’achat dans un investissement locatif

L’investissement locatif est une opération complexe méritant une étude approfondie dès l’acquisition du bien.

Le mieux serait d’acheter un logement à tarif compétitif, permettant de prémunir les risques de baisse de prix dans le futur pour une éventuelle revente.

Les avantages fiscaux offerts des lois sur l’immobilier comme la Loi Duflot sont notamment des occasions à saisir.
 

Bien acheter pour mieux louer

Il sera convenable d’économiser dès l’achat du bien immobilier à usage locatif, mais non à sa revente. Il faudra par exemple acheter un logement auprès d’une personne qui souhaite vraiment céder son bien.

Un tarif exorbitant n’est pas intéressant, car même une gestion impeccable ne pourra pas restituer la rentabilité de l’investissement locatif. Il serait improbable de connaître l’état du marché au moment où l’on décidera de revendre.

Afin de trouver le prix de abordable, il vaut mieux négocier avec un vendeur particulier qui ne cherche pas trop de bénéfice, qui réside loin de son bien et qui n’est pas un professionnel dans le domaine immobilier.
 

Connaître toutes les opportunités

Le domaine de l’immobilier dispose de différentes niches fiscales permettant de réaliser un investissement dans des logements tout en profitant des avantages fiscaux.

Il y a notamment le dispositif Duflot permettant depuis le 1er janvier 2013 de bénéficier d’une réduction d’impôt de 18% du prix d’achat du bien, étalée sur 9 ans, sous condition de louer le logement durant cette période où l’on bénéficiera de l’avantage fiscal.

Avant la défiscalisation, il est essentiel de vérifier que le logement ne se situe pas dans l’une des 60 villes à éviter pour ce genre de projet où la demande locative n’est pas intéressante. Il faut, de même, éviter les communes où l’offre locative est considérablement supérieure à la demande.

Néanmoins, l’investissement locatif ne devra pas avoir pour seul objectif d’obtenir une réduction d’impôt. Il est surtout judicieux d’attacher une attention particulière à la qualité du bien.

Retrouvez d’autres conseils sur l’investissement locatif ici.

Envie de partager cet article ? Cliquez sur les boutons ci-dessous !