Rejoignez-nous sur :
Google+ d'Actual Immo . fr actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Défiscalisation Pinterest d'Actual Immo . fr

Quels sont les placements immobiliers du moment: le rendement ou la défiscalisation ?

Fév 7 2018
placement immobilier scpi choisir

Les placements immobiliers restent l’investissement préféré des Français, et cela se comprend aisément. Pour autant, que votre objectif soit d’accroître vos revenus – à court/moyen terme, mais aussi pour la retraite – ou de réduire vos impôts, il existe de nombreux types de placements dans l’immobilier. L’objet du présent article consiste donc à lister les trois placements qui sont actuellement les plus intéressants.

Les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier), pour le rendement ou la fiscalité

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier ont le vent en poupe depuis plusieurs années, et ce sera indubitablement encore le cas en 2018. L’offre pour ces placements locatifs de long terme s’avère donc particulièrement large, mais il est possible de les regrouper en deux catégories :

Les SCPI de rendement et de plus-value

Avec une société civile de placement immobilier de rendement, l’investisseur vise à maximiser la rentabilité grâce aux dividendes versés – sous forme d’un revenu locatif net de charge – ainsi qu’à la plus-value espérée sur la valeur des parts. Il en va de même avec les SCPI « de valorisation », à ceci près que ces dernières n’offrent pas de dividende, mais les immeubles investis affichent souvent d’excellents potentiels de valorisation.

Les SCPI fiscales

Pour les meilleures SCPI de rendement, il est possible de tabler sur une rentabilité de 5% brut en 2018 ; n’en espérez qu’à peine la moitié avec celles dites “fiscales” les plus efficaces. Dès lors, quel peut bien être leur intérêt ? En fait, ces SCPI investissent principalement leurs fonds dans des immeubles d’habitation répondant aux divers régimes de défiscalisation accessibles, dans le but de générer une baisse de l’impôt sur le revenu – pouvant aller jusqu’à 21%.

Les OPCI (Organismes de Placement Collectif Immobilier), pour la diversification

L’une des critiques qui peut être adressée aux sociétés civiles de placement immobilier porte sur le manque de liquidité qui rend parfois assez fastidieuse les opérations de vente de parts. Avec un OPCI, la question ne se pose pas, puisque les modalités de sortie du produit sont définies clairement dès son lancement (avec délais, coûts et condition de remboursement). En outre, si les revenus des SCPI sont de facto considérés comme étant de nature foncière, les différentes stratégies d’investissement des OPCI, soulignées par https://www.valofi.com – en immeubles ou en actions de sociétés immobilières, par exemple – entraînent une fiscalité différente, de valeurs mobilières ou foncières. Ce sont donc d’excellents outils de diversification à moindre coût.

L’investissement en nue-propriété, pour la décote et le déficit foncier

Encore méconnu, ce type d’investissement mérite cependant que l’on s’intéresse de près à son cas. Concrètement, il s’agit d’acquérir la nue-propriété d’un bien démembré, avec une décote comprise entre 30 et 50% (!) du prix du bien. L’usufruit – et donc les loyers – appartient à un bailleur social, pendant une durée comprise entre 15 et 20 ans. Au terme du contrat, l’appartement est remis dans un état proche du neuf, et l’usufruit revient au nu-propriétaire. Ce dernier récupère alors un bien ayant logiquement pris de la valeur, or s’il le revend, la plus-value sera calculée par rapport au prix d’achat du bien en pleine-propriété … De plus, puisque l’investisseur ne reçoit pas de loyer tant qu’il reste nu-propriétaire, s’il sollicite un crédit pour son achat, cela génère un déficit foncier dont il peut se servir pour d’autres revenus locatifs.

Au final, quel type de placement choisir ?

En conclusion, nous vous conseillons, si vous le pouvez, de placer une partie de votre patrimoine dans chacun de ces trois placements immobiliers, pour profiter de leur complémentarité. En effet, avec une SCPI de rendement et un achat en démembrement de propriété, vos revenus issus de la première seront “défiscalisés”, en tout ou partie, par le second. Quant aux OPCI, ils permettent d’accéder simplement aux actions de plusieurs sociétés immobilières – et avec un marché en rebond, ce placement prend tout son sens.

Pour en savoir plus sur le placement immobilier en SCPI

Demandez votre simulation en SCPI

Envie de partager cet article ? Cliquez sur les boutons ci-dessous !