Rejoignez-nous sur :
Google+ d'Actual Immo . fr actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Défiscalisation Pinterest d'Actual Immo . fr

La loi Duflot 2014 est elle toujours attractive ?

Fév 20 2014
Fotolia_46578927_S

Depuis le 1er janvier 2013 et encore d’actualité en 2014, la loi Scellier s’est vue remplacée par la loi Duflot.

Semblables, elles diffèrent cependant sur quelques points tels que le label BBC qui vient s’ajouter aux conditions d’éligibilité, le taux de la réduction d’impôt ou encore les plafonds de loyers révisés.
 

Quels avantages en loi Duflot 2014

Avant tout, la loi Duflot permet de défiscaliser nettement plus que la loi Scellier, proposant une réduction d’impôts équivalent à 18 % du montant du prix d’acquisition de l’appartement loi Duflot contre 13 % avec la loi Scellier.

Le label BBC quant à lui devenu obligatoire en temps que condition d’éligibilité de la loi Duflot, il permet d’investir dans un appartement respectueux de l’environnement permettant d’économiser l’équivalent de 4 à 5 fois la consommation énergétique d’un logement classique.

Hormis cette économie certaine, l’appartement loi Duflot est le logement de demain. Ainsi, investir aujourd’hui dans un habitat écologique c’est faire le choix d’investir sur le marché immobilier de demain. L’investissement en loi Duflot 2014 est par conséquent un investissement éco-responsable avec une forte plus-value.
 

La loi Duflot 2014 et ses failles

Malgré le caractère et le profil intéressant de cette loi de défiscalisation, la loi Duflot 2014 comporte quelques failles.

En effet, ayant pour but de favoriser la construction de logements neufs, en faveur des ménages les plus démunis mais n’ayant cependant pas accès au logement social, le dispositif Duflot impose aux investisseurs de respecter un plafond de loyers ayant un impact direct sur la rentabilité de l’appartement loi Duflot.

Malgré les avantages du label BBC, ce dernier reste néanmoins majoritairement critiqué par les investisseurs puisqu’il incombe un surcoût de 5 à 7 % sur le prix d’achat.
 

En conclusion, que penser de la loi Duflot ?

Bien qu’étant un investissement immobilier, la rentabilité ne doit pas être votre unique objectif lors d’un investissement en loi Duflot 2014.

Il faut également prendre en compte le processus de défiscalisation non négligeable et se projeter sur le long terme puisqu’au terme des 9 années de mise en location imposées dans le cadre de la loi Duflot l’appartement n’est plus soumis aux conditions d’éligibilité.

Vous êtes alors libre de revendre votre appartement, poursuivre la mise en location hors plafonds loi Duflot, ou encore y résider au titre de résidence principale ou secondaire.

Envie de partager cet article ? Cliquez sur les boutons ci-dessous !