Rejoignez-nous sur :
Google+ d'Actual Immo . fr actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Défiscalisation Pinterest d'Actual Immo . fr

Quelle évolution pour les taux de crédit pour avril 2018 ?

Avr 14 2018
credit immobilier novembre 2017

Les mois se suivent et se ressemblent sur le marché de l’immobilier français. En avril, les ménages continueront ainsi de bénéficier de taux de crédit particulièrement avantageux.

Des indicateurs stables

Après un exercice 2017 très intéressant pour les foyers en quête de financement immobilier, les conditions de prêt n’évoluent que très peu depuis le début de l’année. Les baromètres d’avril décrivent ainsi une parfaite stabilité sur le marché des taux immobiliers, ces derniers restant à des niveaux historiquement bas.

Les taux moyens hors assurance constatés étaient, en ce début d’avril 2018, d’environ :

  • 1,45% sur 15 ans
  • 1,65% sur 20 ans
  • 1,85% sur 25 ans

Pour les emprunts de courte durée, on constate de légères baisses : 0,99% à 7 ans, 1,10% à 10 ans et 1,27% à 12 ans.

Que cela soit à long terme ou à court terme, les conditions de prêt immobilier d’avril 2018 sont tout à fait similaires à ceux constatés à la même période l’année dernière. Ce niveau exceptionnel des taux favorise bien entendu grandement la capacité d’emprunt des ménages. Cette dernière n’a ainsi jamais été aussi bonne depuis maintenant une décennie.

Le temps fort printanier de l’immobilier

Cette compétitivité des conditions d’emprunt immobilier s’inscrit dans un contexte bancaire particulier. L’arrivée du printemps constitue en effet l’une des périodes-clés de l’habitat. Malgré des taux de prêt très avantageux, les demandes de souscription de nouveaux crédits immobiliers sont bien moins nombreuses qu’elles ne l’étaient au début de l’année 2017. Chez Empruntis, l’on annonce par exemple une baisse significative de 16 % sur les demandes de financement au 1er trimestre 2018 par rapport au 1er trimestre 2017.

Pour atteindre leurs objectifs et attirer vers elles une nouvelle clientèle, de nombreuses banques se trouvent donc contraintes d’adopter une politique d’expansion. Cela se traduit notamment par d’importantes décotes et des financements accordés à des taux parfois bien plus bas que ceux présentés par les barèmes officiels.

Si la qualité du dossier constitue un critère important pour bénéficier des meilleures conditions d’emprunt, il n’est pas rare que des taux sous la barre des 1,50% sur 20 ans et autour de 1,25% sur 15 ans soient accordés aux ménages dont le revenu n’excède pas la moyenne nationale.

Et à l’avenir ?

Les conditions d’emprunt étant particulièrement favorables depuis plusieurs mois, l’on pourrait s’attendre à un changement rapide des tendances dans l’avenir proche. Il n’en est rien. Le contexte macroéconomique plaide au contraire en faveur de la stabilisation des taux pendant quelques mois encore.

D’une part, les vives tensions sur le sujet de l’OAT 10 ans rencontrées au début de l’année semblent avoir été balayées d’un revers de main. Le maintien de la politique accommodante de la BCE et le faible taux d’inflation retarderont d’autre part la remontée progressive des taux de crédit immobilier.

Selon Cécile Roquelaure, Directrice de la communication et des études chez Empruntis, la politique avantageuse d’octroi pratiquée par les banques ne risque en outre pas de disparaître. Elle est “d’autant plus nécessaire au vu de l’augmentation des prix et des mesures législatives prises pour 2018, comme le recentrage des aides à l’accession”.

Après une légère baisse en début d’année, les OAT si situent aujourd’hui aux alentours de 0,70%. C’est le dernier facteur appuyant la thèse du maintien des taux bas.

Pensez aussi à votre assurance emprunteur !

Le taux de crédit n’est pas le seul critère à prendre en compte lorsque l’on souhaite financer intelligemment son bien immobilier. Dans les conditions actuelles, l’assurance emprunteur peut ainsi constituer près d’un quart des dépenses totales. Choisissez-la avec précaution.

Pour en savoir plus sur les taux de crédit

Demander votre simulation de crédit immobilier !

Envie de partager cet article ? Cliquez sur les boutons ci-dessous !