Rejoignez-nous sur :
Google+ d'Actual Immo . fr actualité immo Facebook d'Actual Immo . fr Blog Défiscalisation Pinterest d'Actual Immo . fr

Actualité sur le crédit immobilier et rachat de crédit



Cette catégorie regroupe toute l’actualité à propos du crédit immobilier et rachat de crédit vérifiée par nos auteurs spécialisés dans l’immobilier et la défiscalisation.

Mais avant de découvrir les dernières actualités, nous vous invitons à lire le texte ci-dessous pour en savoir plus sur le crédit et le rachat de crédit immobilier.

Tout savoir sur le crédit immobilier et le rachat de crédit immobilier

Près du cinquième des revenus, c’est ce que pèse le logement dans le budget des ménages. Un petit accident de vie et tout le montage financier minutieusement étudié avec son banquier tombe à l’eau. Pour éviter de se retrouver en surendettement, il est indispensable de bien négocier son crédit immobilier et, le cas échéant, de le renégocier, voire de réaliser un rachat de crédit immobilier.

Le crédit immobilier, un virage à bien négocier

Dès lors qu’on a décidé d’acquérir un bien, le délai pour obtenir un prêt est relativement court. Il faut pourtant bien prendre le temps de faire jouer la concurrence. La première chose à faire n’est pas forcément d’aller voir son banquier. Se faire aider d’un courtier en crédit immobilier peut être un bon moyen de négocier les meilleures conditions de crédit.

Pour obtenir le meilleur taux et mettre toutes les chances de son côté, il est nécessaire de bien mettre en avant tout ce qui peut faire de vous un bon client pour une banque :

  • une gestion claire et saine,
  • un taux d’endettement faible, voire nul,
  • un apport personnel, idéalement de 20 %,
  • un reste à vivre suffisant, si possible supérieur à 1000 euros.

Si le taux est important, ce n’est pas le seul élément du crédit immobilier qui peut être négocié. Il est possible de négocier l’indemnité de remboursement anticipé, en principe fixée à 3 ou 4 % du capital restant dû. Les frais de dossier sont également négociables, et de nombreuses banques peuvent vous en faire cadeau si vous devenez leur client.

Dernier point important, l’assurance : celle proposée par la banque avec le crédit immobilier est souvent beaucoup plus élevée qu’une assurance contractée auprès d’une société d’assurance. Il faut penser à faire jouer la concurrence sur ce point aussi.

Renégocier un crédit immobilier

Les taux de crédit ont beaucoup baissé depuis plusieurs années. La renégociation du crédit immobilier peut être intéressante :

  • si vous avez encore plus de 70 000 euros à payer,
  • si vos mensualités comprennent encore une part d’intérêts plus élevée que celle du capital remboursé,
  • et si la banque vous propose au moins un demi à un point d’écart avec votre taux actuel.

Vous pourrez alors décider de baisser votre mensualité en conservant la même durée ou, à l’inverse, de réduire la durée du prêt sans toucher à la mensualité.

La renégociation d’un prêt immobilier auprès de l’établissement qui a accordé le prêt doit être aussi précise que la négociation initiale et porter sur les mêmes points. Si les conditions proposées ne paraissent pas satisfaisantes ou si la banque refuse de procéder à une renégociation, il faudra alors envisager un rachat de crédit immobilier.

Le rachat de crédit immobilier

L’avantage du rachat de crédit immobilier est double. Non seulement vous pourrez obtenir un taux de crédit inférieur au taux initial, mais la banque pourra aussi proposer de racheter des crédits à la consommation que vous auriez contractés depuis, pour acheter une voiture, par exemple, ou même inclure un nouveau financement pour des travaux ou tout autre besoin de trésorerie.

Il faudra cependant veiller à ce que l’opération ne contribue pas à augmenter les mensualités et/ou la durée du prêt, alors que la volonté première était de les faire baisser.

Il ne faut surtout pas hésiter à faire jouer la concurrence dans tous les cas de figure, en étant très vigilant sur ce que les banques essayent de vous vendre en plus de votre crédit : assurances, placements, etc. Vous l’aurez compris, ce n’est sûrement pas avec des taux aussi bas que les banques gagnent de l’argent, le crédit immobilier n’est en fait qu’un produit d’appel pour elles.